Publications                                                        

Études techniques, retours d'expérience et capitalisation, guides de bonnes pratiques : retrouvez toutes les publications de la Fondem, numérisées et accessibles librement :

Sur le terrain                                               

MADAGASCAR : DEUX CENTRALES SOLAIRES DANS LE SUD DE L'ÎLE

Électrifier par centrales solaires et mini-réseaux deux localités du Sud de Madagascar sur la période 2016-2020, c’est l’objectif du projet Envol.

Dans le cadre du projet Envol, la mission de piquetage du réseau (confirmation de l’emplacement de la centrale, définition de l’emplacement des poteaux) est en préparation. Un Appel d’Offres pour le raccordement et la mise en place du prépaiement est en cours de finalisation. L’entreprise qui fournira les centrales, Asantys, a été retenue. Le matériel partira d’Europe par bateau en mars, avec une livraison des composants prévue à Tuléar fin avril.

Les élections présidentielles à Madagascar ont eu pour conséquence quelques changements d'interlocuteurs dans les ministères et en région, au niveau des services décentralisés du ministère de l’Énergie.

Les grèves des services topographiques locaux durant ces élections ont retardé les activités de régularisation foncière des terrains prévues pour les centrales. Il faut en effet que les terrains sur lesquels seront construites les centrales soient transmis à la commune, puis cédés pour le projet. Au final, les centrales de production et les réseaux de distribution appartiendront au ministère de l'Énergie, comme le prévoit la législation malgache.

En savoir plus 

EN GUINÉE : TROIS LOCALITÉS ÉLECTRIFIÉES D'ICI AVRIL 

Le projet Pehgui avance de front sur deux activités :

  • l’électrification de la localité de Kouramangui via trois mini-réseaux solaires hybrides

  • et un programme d’électrification pour une vingtaine de localités

En savoir plus

Dans le cadre du projet Pehgui, en Guinée, les trois centrales solaires et leurs réseaux sont désormais installés. La formation de l’exploitant se poursuit. La mise en service pourra donc avoir lieu en avril et signer ainsi l’arrivée de l’électricité dans les trois localités concernées !

Pour la seconde partie du projet, qui concerne l’étude des possibilités d’électrification d’une vingtaine de localités guinéennes, une mission est en cours afin d’obtenir les relevés et données manquants. Le dimensionnement des installations et la sélection des villages, parmi ceux étudiés, se précisent. trois villages, proches de cours d’eau, devraient être équipés de centrales hybrides hydro-solaires, et les autres par de centrales solaires.

                                       NOUVEAU PROJET 

AU MALIla Fondem et le CD35 renforcent leur partenariat pour du solaire à Mopti    Le projet Solsomati vise l’électrification décentralisée par énergie solaire photovoltaïque de deux localités de la Région de Mopti.

Après le projet d’éclairage public Trézor, la Fondem poursuit son engagement au centre Mali en accompagnant le Département d’Ille-et-Vilaine et son partenaire de coopération décentralisée le Conseil Régional de Mopti, dans la mise en œuvre d’un projet d’électrification de deux localités rurales. Deux centrales hybrides (solaire/diesel) permettront à 4 500 personnes d’accéder à des services énergétiques modernes et fiables, grâce à un financement de l’AFD (dispositif FICOL). La convention de financement du projet a été signée à Rennes en février, en présence de Rémy Rioux, Directeur Général de l’AFD.

L'objectif de ce projet est de concilier développement économique de la région et protection de l’environnement. Mais le rôle de la Fondem est aussi de renforcer les capacités des institutions locales dans la compréhension des enjeux relatifs à l’accès à l’électricité et dans la maîtrise des passations de marchés. Dans ce cadre, elle agira en qualité d’assistant auprès du maître d’ouvrage, le Conseil Régional de Mopti.

 En savoir plus 

À MADAGASCAR & AU SÉNÉGAL 

Pamela : les porteurs de projets pré-sélectionnés !

Projet de recherche action mené à Madagascar et au Sénégal visant à élaborer une méthodologie de sélection des activités génératrices de revenus les plus porteuses pour le développement économique local

Le projet Pamela entre dans sa phase "réalisation de terrain". Une vingtaine de porteurs de projets ayant été pré-sélectionnés, les projets de chacun peuvent maintenant être affinés : plan d'affaire, compatibilité entre les besoins en énergie électrique et les capacités de production, distance au réseau, faisabilité technique du projet, estimation des factures d’électricité associées à l'usage des récepteurs…

Autant de paramètres à prendre en compte pour renforcer l’impact positif de l’électricité sur le dynamisme économique local et assurer la pérennité du projet. Fimifa, le partenaire associatif local à Madagascar, collecte et met à jour les informations, vérifie la motivation des candidats et la faisabilité technique, ce qui permettra de sélectionner définitivement les entrepreneurs, en mars.

Au Sénégal, les projets pré-sélectionnés concernent surtout le maraîchage et l’équipement en pompe solaire. Ils sont montés par des groupements féminins, des groupements mixtes ou des particuliers. L’activité de  maraîchage est parfois associée à de l’élevage. D’autre projets de couture, boutique, aviculture ont besoin d’un kit solaire.

Une étude sur les caractéristiques des puits de 7 porteurs de projet est menée par un spécialiste pour s’assurer de leur capacité à fournir suffisamment d’eau pour répondre aux besoins et dimensionner les ouvrages.

En savoir plus 

 

Actualités                                 

Save the date 

Un second forum technique « Off-grid » à Ecully le 26 mars 

Vous êtes intéressés par les systèmes d'électrification hors-réseau en Afrique ?

Rejoignez-nous au forum Off-grid 2019, le mardi 26 mars 2019, à Valpré-Lyon (Ecully). Organisé en partenariat par la Fondem et METROL, ce forum permettra de rassembler les acteurs français du secteur de l’électrification rurale décentralisée autour d’un thème :

« Solutions durables de micro et mini-réseaux PV et hybrides pour une électricité accessible techniquement et économiquement dans les pays du Sud ».

 

Détails et inscriptions :

Date et horaires : le mardi 26 mars 2019, de 09h00 à 18h00

Lieu : Valpré-Lyon, 1 CHEMIN DE CHALIN, Écully (69)

Je m'inscris !
 

Save the date 

Atelier Accès à l’énergie hors-réseau en Afrique 

Quelles opportunités pour les acteurs de Nouvelle-Aquitaine ?

Mercredi 3 avril de 9h30 à 16h30

au Centre Condorcet

Avenue de Gradignan - 33600 PESSAC

Gouvernance

Célestine Ketcha Courtes, administratrice de la Fondem depuis septembre 2018 a été nommée le 4 janvier par décret présidentiel du chef de l'État Camerounais, ministre de l'Habitat et du Développement urbain.

 

Nos Partenaires                                 

Educ‘Planète : sensibiliser les plus jeunes au développement durable

La Fondem est heureuse de vous présenter le projet de son partenaire Coordine : Educ’Planète. Educ’Planète a pour but de vulgariser les enjeux du développement durable en accompagnant les acteurs du territoire grâce à une animation ludo-pédagogique itinérante. Au sein d'un lieu éphémère installé dans la ville, les collectivités offrent à leurs professeurs et à leurs élèves de 6-12 ans des sessions de sensibilisation sur 3 thèmes : L’eau, l’énergie et le tri des déchets. Des centaines d’élèves du CP et du CM2 ont déjà participé.

Les sensibiliser dès le plus jeune âge aux enjeux du développement durable permet d’éveiller leur conscience et indirectement celles de leurs parents.

En savoir plus 

Lendosphère : Au Maroc, 1.000.000€ levés pour financer un parc de 12 éoliennes 

A Oualidia au Maroc, InnoVent construit 12 éoliennes et a emprunté 1.000.000€ aux citoyens français grâce à Lendosphere pour une partie du financement de ce parc de 35 MW. Les douze éoliennes de Oualidia produiront, dès l’été 2019, 85 millions de kWh par an d'après l'étude de vent. Elles éviteront ainsi l'émission de 67.000 tonnes de CO2 par an ! En effet, le Maroc dépend à 65% du charbon pour sa production d'électricité. Ce parc éolien est exemplaire à plus d'un titre. PME française implantée à Villeneuve d’Ascq (59), InnoVent y utilise des éoliennes WinWind reconditionnées et remises à neuf. Autre particularité : pour le raccordement de ce parc au réseau électrique marocain, InnoVent a choisi des poteaux dont le sommet favorisera la nidification des cigognes, nombreuses à proximité du site en raison de la décharge avoisinante.

Ce parc viendra soutenir cette partie du réseau marocain qui alimente la ville balnéaire voisine, située en bout de ligne, à 5 km des 12 futures éoliennes. Il s’inscrit dans la volonté politique marocaine de parvenir à 2.000 MW d’éolien d’ici 2020.

En savoir plus 

Nos projets prennent vie grâce à vous ! 

This e-mail has been sent to [[EMAIL_TO]], click here to unsubscribe.

146 rue de l'Université 75007 Paris FR