FIL D'ACTUALITÉS

Tribune : Solidarité Internationale, une priorité à confirmer !

Publié par Marion Cubizolles le

La Fondem est signataire d’une lettre ouverte adressée au Président de la République par les organisations françaises de la société civile. Cette lettre intervient dans le cadre de la révision de la loi d’Orientation et de Programmation relative à la Politique de Développement et de Solidarité Internationale (LOP-DSI).

Dans cette lettre, les OSC françaises regrettent que malgré des déclarations ambitieuses sur l’augmentation de l’Aide Publique au Développement, les résultats ne soient pas là. Le vote de la loi est repoussé et aucun calendrier précis n’est communiqué, ce qui implique qu’aucun engagement fort ne sera pris d’ici le G7 de Biarritz, cet été.

Pourtant, la progression de l’aide au développement reste trop faible pour atteindre l’objectif visé de 0,55% du Revenu National Brut en 2022, qui correspond à des besoins urgents sur le terrain.

Dans ce cadre, les acteurs français de la solidarité internationale se questionnent sur le sens qu’« aurait une programmation budgétaire décidée pour les deux seules dernières années du quinquennat »

L’Aide Publique au Développement (APD) est la principale ressource financière des ONG françaises, via les financements délivrés par l’Agence Française de Développement (AFD). Cette aide représente 20 % des financements de la Fondem en 2017.L ‘APD est donc la ressource clé permettant de mener à bien la mission d’utilité publique confiée à la Fondem depuis 1990 : l’accès pour tous à des services énergétiques propres, fiables et durables.

Cette loi déterminera également les priorités géographiques et thématiques de l’aide au développement française, un enjeu déterminant pour l’accès à l’énergie. En effet, une loi qui ambitionne de lutter contre la pauvreté doit donner les moyens nécessaires au déploiement de solutions d’électrification décentralisées et renouvelables en Afrique Subsaharienne, car c’est dans cette zone que la fracture énergétique progresse.

Pour répondre aux besoins et respecter les engagements internationaux, la loi qui sera votée doit donner la priorité aux droits humains, à la lutte contre la pauvreté, les inégalités et le changement climatique. Elle doit redonner une place centrale à la société civile, en France et dans les pays partenaires.

Lettre ouverte CSUD

Nos projets prennent vie grâce à vous ! 

Chaque euro compte pour le financement d’un projet durable. Et c’est déductible des impôts !

0
ANS D'EXPÉRIENCE
0
PROJETS MIS EN ŒUVRE
0
TONNES DE CO2 ÉVITÉES
0
DE PERSONNES IMPACTÉES