PROJET PEHGUI

Nom :
Petite Electricité Hybride en Guinée (PEHGUI)

Pays : Guinée

Date du projet : depuis 2015

Statut du projet : En cours

Puissance installée : 76,80 kWc 

Résumé :
La Fondation Énergies pour le Monde innove. Le programme Petite Electricité Hybride en Guinée (PEHGUI) vise à électrifier une localité rurale via trois centrales solaires hybrides associées à trois mini-réseaux.

À la clé,

400 abonnés soit

4 000 bénéficiaires directs et

20 000 indirects, 

dont 50 entrepreneurs.

Vue aérienne d'une des trois centrales

LE CONTEXTE

Imaginé depuis 2015 dans le région de Labé, le projet PEHGUI est un projet pilote. Pour la première fois en Guinée, l’électrification d’une zone rurale par un mini-réseau sera réalisée grâce aux énergies renouvelables.

Le projet est le résultat d’une initiative partagée entre la Fondation Énergies pour le Monde et l’Agence guinéenne d’électrification rurale (AGER), chargée de définir une politique d’accès à l’électricité qui privilégie les solutions décentralisées et les énergies renouvelables. 

Il vise à répondre au manque d’accès à des services énergétiques modernes en zone rurale guinéenne. En effet, le taux d’électrification rurale en Guinée est de 1% seulement.

 

Il s’agit de la première étape (Volet A) d’un projet de grande envergure qui vise l’électrification d’une dizaine de villages, élaboré à l’aide de la méthodologie Noria (volet B).

Trois villages de Moyenne Guinée sont concernés par le volet A : Kouramangui, N’Guéria et Bouroudji. Dans cette région de la Guinée, les études socio-économiques ont montré que l’activité principale est l’agriculture. Bien souvent, les populations exercent une activité secondaire permettant d’apporter un complément de revenus.

La consommation énergétique par habitant est parmi les plus faibles au monde. Elle repose pour le moment sur l’utilisation du bois et ses dérivés tels que le charbon de bois, ce qui a fortement contribué à la déforestation du pays.

carte Guinée

LES OBJECTIFS

Le programme PEHGUI porté par la Fondation Énergies pour le Monde vise l’électrification pérenne de la commune rurale de Kouramangui, en Moyenne-Guinée, à l’aide d’une solution innovante. L‘objectif de ce projet est de réduire la pauvreté des populations rurales de Guinée par un accès durable aux services de l’électricité.

 

L’enjeu principal est aussi de servir d’exemple pour accélérer l’électrification rurale en Guinée et favoriser le montage de nouveaux projets. 

LES RÉSULTATS ATTENDUS

La localité de Kouramangui est électrifiée par trois mini réseaux alimentés par trois centrales hybrides solaires, touchant au moins 400 abonnés, soit 4 000 bénéficiaires directs et 20 000 indirects. Une cinquantaine d’activités génératrices de revenus bénéficient de l’électricité. 

Un opérateur privé, originaire de la localité, exploite les infrastructures électriques. Il est formé pour cela aux différentes facettes du métier : technique, commerciale, administrative, financière, de gestion, etc. 

Les retours d’expérience sont capitalisés et diffusés en Guinée pour une réplication et un changement d’échelle.

Sur le plus long terme, la Fondation Énergies pour le Monde souhaite élargir les résultats obtenus à une dizaine de localités dans la région de Moyenne-Guinée.

Au delà de l’électrification des trois villages, la mise en oeuvre des activités permettra d’assurer la pérennité des installations et l’appropriation du projet par les parties prenantes locales (sensibilisation, accompagnement, formations).

 

A noter : 

Pour la première fois dans ses projets, la Fondem a décidé de mettre en place des boitiers à pré-paiement chez les bénéficiaires. Cette mécanique facilite la gestion des charges d’exploitation, le renouvellement des pièces et limite les défauts de recouvrement. La facturation de l’électricité consommée permettra d’assurer l’entretien de la centrale tout en restant abordable pour les populations. Quatre services différents sont proposés pour s’adapter aux besoins et aux moyens de tous.

 

LES AVANCEMENTS

La première phase du projet prend fin avec l’électrification de trois districts de la commune rurale de Kouramangui. La réception technique provisoire a eu lieu en mars 2019, après des travaux réalisés en début d’année. Elle a permis de vérifier le bon fonctionnement des installations et la réalisation correcte des travaux. Prochaines étapes : la mise en service officielle et l’inauguration des centrales.

La seconde phase (volet B) pose les bases d’une électrification par énergie solaire et hydraulique pour plus d’une dizaine de localités, via un étude bientôt publiée, de quoi changer d’échelle. 

LES PARTENAIRES

LES PHOTOS DU PROJET

Nos projets prennent vie grâce à vous ! 

Chaque euro compte pour le financement d’un projet durable. Et c’est déductible des impôts !

0
ANS D'EXPÉRIENCE
0
PROJETS MIS EN ŒUVRE
0
TONNES DE CO2 ÉVITÉES
0
DE PERSONNES IMPACTÉES