COMMENT ? LOGICIEL NORIA

MÉTHODOLOGIE NORIA

La Fondem a développé la méthodologie Noria pour élaborer des programmes d’électrification par énergies renouvelables d’envergure régionale adaptés. Elle repose sur trois outils complémentaires :

  • Un ensemble de bases de données, par modules thématiques, sert à analyser les contextes nationaux, régionaux et locaux. Les informations recueillies, des plus générales (institutions, politiques de développement rural) aux plus précises (capacité de paiement des usagers, cohésion sociale, etc.), sont organisées et stockées.
  • Un logiciel cartographique permet de visualiser les informations recueillies sur des cartes, de les croiser, de superposer plusieurs niveaux d’analyse et de délimiter les zones où les conditions de réussite des projets d’électrification sont réunies.
  • Enfin, à l’aide d’un logiciel de calcul, la Fondem détermine les modalités techniques, le montage financier et le type d’organisation les plus pertinents pour la mise en œuvre des programmes dans les zones identifiées.

Déroulement d’une étude NORIA

Les acteurs locaux sont impliqués tout au long du processus Noria. Sur le terrain, ce sont des enquêteurs locaux, plus à même de connaître les spécificités locales, qui se chargent de collecter les données.

Dans un premier temps, il s’agit de recueillir des informations d’ordre général : les institutions, l’existence de politiques nationales de développement de l’électrification rurale, le cadre juridique et réglementaire autour des énergies renouvelables, le contexte économique et social, etc. Des critères de sélection sont établis, avec les autorités locales, afin de déterminer les zones prioritaires.

Sur la base des critères fixés, le système Noria traite les données et sélectionne les zones d’intérêt prioritaire (ZIP) réunissant le plus de conditions de réussite tout en minimisant les risques d’échec des programmes d’électrification.

Enfin, une fois que le choix des ZIP a été soumis aux autorités locales et validé par celles-ci, une nouvelle phase de collecte de données est organisée, avec consultation d’un panel d’usagers. Au niveau des zones sélectionnées, des informations plus précises sont recueillies : la configuration géographique des villages, les gisements énergétiques locaux, la demande en services de l’électricité, la capacité et le consentement à payer des populations et leur attitude face à la nouveauté technologique. Une hiérarchie est alors établie entre localités au sein même des ZIP.

À partir des données recueillies et de la hiérarchie établie, les experts de la Fondem élaborent le contenu du programme, qui sera soumis à des bailleurs de fonds et des investisseurs potentiels.

OUTIL OCTAVE

La Fondation Energies pour le Monde a développé un outil pour optimiser la collecte des informations communiquées par les futurs abonnés.

Octave est un outil développé sous Excel (VBA) permettant de réaliser un grand nombre d’enquêtes socio-économiques et de traiter de manière automatisée des milliers d’informations pour élaborer des rapports d’avant-projets simplifiés. Le but est de pouvoir, déjà à ce stade, savoir si un projet est réalisable et pérenne.

Pour aller plus loin par rapport à la méthodologie Noria qui consistait à récupérer des informations de villages déjà électrifiés aux alentours, Octave se base sur les besoins et les attentes réelles du village à l’instant présent, avant de faire une projection des besoins en année N à partir de critères de croissance basés sur des retours d’expérience.

L’outil s’inscrit dans une méthodologie consistant à enquêter un échantillon représentatif des ménages et des petites activités économiques (type commerces) du village, et la totalité des bâtiments communautaires et des grosses activités (type artisanat) du village.

Ces enquêtes ont également pour but de rassembler un maximum de coordonnées GPS importantes dans le village pour ensuite pouvoir travailler sur le tracé du réseau électrique potentiel du village.

L’outil permet aux enquêteurs de réaliser une enquête générale sur la situation du village ainsi que des enquêtes spécifiques auprès des ménages, des activités génératrices de revenus et des bâtiments communautaires.

Si plusieurs villages d’une même région ou d’un même pays sont enquêtés, Octave réalise également une analyse comparative de ces villages à l’aide d’une notation tenant compte de tout un tas de critères sociaux et économiques définis dans les enquêtes.

L’outil se divise en plusieurs parties :

  • Un premier fichier permet de saisir les enquêtes socio-économiques directement sur le terrain et de regrouper toutes les informations pour établir un prétraitement des informations ;
  • Une analyse des coordonnées GPS du village pour réaliser un tracé du mini-réseau ;
  • Un second fichier permet d’extraire toutes ces informations pour les analyser et en extraire des résultats tels que des modélisations de consommations et de dépenses des populations locales, des courbes de charges et des indicateurs positifs ou négatifs. Ce fichier permet également de dimensionner les infrastructures de production d’énergie (photovoltaïque) et d’établir un business plan en fonction d’une tarification déterminée par l’utilisateur.