FIL D'ACTUALITÉS

LES SPÉCIFICITÉS DE L'ACCÈS À L'ÉNERGIE DANS LES PAYS EN DÉVELOPPEMENT

La Commission Climat et développement (CCD) de Coordination SUD regroupe 24 organisations de la société civile (OSC) et vise à permettre aux acteurs non-étatiques français de mettre en œuvre une réponse commune structurée et efficace face aux défis soulevés par les changements climatiques.

Ses travaux sont encadrés par le Projet d’Appui à la Mobilisation des ONG françaises sur le Climat (PAMOC3) et structurés en trois axes :

  1. Un premier axe qui vise à renforcer les capacités climat des équipes des OSC en France et dans leurs pays d’intervention, ainsi que celles de leurs partenaires de terrain.
  2. Un second axe consacré à la production d’un savoir scientifique et technique sur les interactions climat-développement et aisément déclinable sur le terrain.
  3. Un troisième axe visant à influencer les pouvoirs publics français afin d’accroître la cohérence climat des politiques au regard des engagements pris dans l’Accord de Paris & l’Agenda 2030.

Afin de faciliter la mise en œuvre de ces trois axes, le PAMOC3 prévoit une place prépondérante à la capitalisation des expériences terrain des membres de la CCD en suivant la logique de construction suivante :

À travers la capitalisation, réunir les acteurs de la CCD impliqués sur de tels projets pour interroger, en interne, les pratiques de terrain ;

Selon les résultats issus de l’atelier de capitalisation, produire un document de décryptage sur le sujet, en impliquant les réseaux spécialisés pertinents afin d’élargir les perspectives de réflexion et les retours d’expériences ;

Enfin, en bout de chaîne, un travail de plaidoyer issu de l’ensemble de ces travaux sera réalisé à destination des cibles pertinentes ;

En parallèle, les contenus pourront améliorer les modules de formation réalisées par le premier axe.

Le présent livrable de capitalisation est issu du premier atelier d’échanges d’expériences mené dans le cadre de la Commission Climat et Développement (CCD) qui a eu lieu le 17 octobre 2019 sur la problématique de l’accès à l’énergie dans les pays en voie de développement (PED) avec la question centrale suivante :

Comment concilier prise en compte de l’environnement et des dérèglements climatiques et adaptabilité socio-économique pour le développement de solutions durables d’accès à l’énergie ?

Cet atelier a réuni des représentant.es du Gret, d’Electriciens sans frontières, de la Fondation Energie pour le Monde (Fondem), d’Entrepreneurs du Monde (EdM), de Bolivia Inti Sud Soleil (BISS), du Geres, d’Initiative Développement (ID) et de la Fondation d’Etudes et Recherches sur le Développement International (Ferdi).