PROJET FASO ÉNERGIE CRÉATIVE

LE CONTEXTE

Au Burkina Faso, 78 % de la population ne dispose toujours pas d’un accès à l’électricité alors qu’elle contribue à son émancipation. Bien que le pays bénéfice d’un gisement solaire important, le nombre de villages raccordés est encore très faible en raison du coût de l’extension des lignes et des capacités limitées de production électrique.

Dans le cadre de la coopération décentralisée qui les unit, la Région du Plateau central, située à environ 100 km au nord de Ouagadougou, a sollicité la Région Nouvelle-Aquitaine pour favoriser l’accès à l’électricité des localités rurales afin de créer les conditions favorables à leur développement social et économique. La densité de l’habitat y étant faible, l’extension du réseau électrique ne peut être envisagée mais le recours à l’énergie solaire est pertinent.

NOTRE RÉPONSE

Les deux régions partenaires ont fait appel à la Fondation Énergies pour le Monde, associée à l’entreprise Benno Énergies et l’association burkinabè Nodde Nooto (A2N) pour les appuyer dans la mise en œuvre du projet Faso Energie Créative (PFEC) qui vise à électrifier 4 villages des provinces de l’Oubritenga et de Kourweogo grâce à l’installation de petites centrales solaires. Le programme de travail comporte :

1. La réalisation d’études pré-opérationnelles pour appréhender précisément les contextes locaux et définir une réponse précise et pertinente à la demande ;

2. L’assistance à la maîtrise d’ouvrage auprès de la Région du Plateau Central ;

3. Le recrutement, la formation et le suivi des entrepreneurs en charge de l’exploitation des infrastructures électriques ;

4. L’animation d’une dynamique de concertation avec toutes les parties prenantes.

LES IMPACTS

Le projet vise :

  1. Le développement et la création d’activités économiques ;
  2. Une démonstration des possibilités offertes par l’énergie solaire
  3. et l’électricité auprès des acteurs économiques de la région ;
  4. La mise en place d’une structure de financement et de gestion
  5. pour une large diffusion des systèmes solaires électriques décentralisés ;
  6. Le renforcement des capacités des techniciens et des cadres.

LES FINANCEURS