POUR DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES SAHÉLIENNES FRANCOPHONES ACTRICES DES POLITIQUES PUBLIQUES D'ÉLECTRIFICATION RURALE DÉCENTRALISÉES

LE CONTEXTE

L’Association Internationale des Régions Francophones (AIRF) encourage le développement économique durable des territoires francophones dans le respect de la démocratie et de la bonne gouvernance des pouvoirs locaux. Dans ce cadre, elle lance un nouveau programme de coopération en réponse à l’appel à propositions du Ministère Français de l’Europe et des Affaires Étrangères pour les années 2020/2021, « Clés en main». Ce programme, destiné à permettre la participation de collectivités territoriales françaises à des projets de coopération décentralisée préparés par des associations de droit français, s’adresse à 30 collectivités membres de l’AIRF appartenant à 4 pays membres du G5 Sahel (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger) et au Sénégal.

Le programme s’inscrit dans la démarche de recherche de mutualisation, favorable à la conception de projets plus ambitieux et à la mise à l’échelle de projets déjà expérimentés par les collectivités territoriales.

NOTRE RÉPONSE

Le projet entend bénéficier de la synergie, de plus en plus pratiquée et recherchée, entre les collectivités territoriales et les experts thématiques. Expert de l’électrification rurale décentralisée en Afrique subsaharienne, la Fondem est l’opérateur technique principal du projet pour lequel elle devra apporter des contenus sur :

  1. Le contexte institutionnel de l’ERD des pays concernés ;

  2. Les facteurs clés de succès d’un projet d’ERD ;

  3. Le solutions techniques proposées en matière d’ERD ;

  4. Les bailleurs de fonds susceptibles de se mobiliser ;

  5. Les conditions de gestion/contractualisation des équipements ;

  6. Les enjeux liés à la tarification et au paiement du service ;

  7. Les conditions de viabilité d’un équipement ;

  8. Les enjeux de contractualisation entre les collectivités et l’État.

LES IMPACTS

À l’issue du projet, les collectivités territoriales devraient pouvoir :

  1. Identifier les besoins des usagers et les solutions techniques ;
  2. Dialoguer avec les parties prenantes des programmes nationaux ;
  3. Élaborer des stratégies régionales d’électrification rurale ;
  4. Élaborer des coalitions d’acteurs et des regroupements de collectivités territoriales pour favoriser le financement et la mise en œuvre de projets d’ERD.

LES FINANCEURS