Exposition PAMÉLA

PAMÉLA

Exposition photographique - Cyril Le Tourneur d'Ison et Serge Robson

En Afrique, l’arrivée de l’électricité n’a pas automatiquement d’impact sur le développement économique d’un territoire. Comme toutes les associations intervenant sur le terrain, la Fondation Énergies pour le Monde (Fondem) a fait ce constat plus d’une fois durant ses 30 années d’actions en faveur de l’accès universel à l’énergie. De là est né le projet PAMÉLA, un programme de recherche-action destiné à appuyer le développement d’activités génératrices de revenus en lien avec l’électricité au Sénégal et à Madagascar, dans des zones où la Fondem est déjà intervenue dans le passé. Mené en étroite collaboration avec le laboratoire de sciences sociales PACTE, les agences d’électrification rurale malgache et sénégalaise (ADER et ASER) ainsi que l’association Fimifa, à Madagascar, et l’ONG Grdr, au Sénégal, ce projet a permis à plusieurs dizaines d’entrepreneurs locaux de bénéficier d’un accès à une électricité propre, fiable et renouvelable pour développer leurs activités économiques. 

Cette exposition photographique vient mettre en lumière ces entrepreneurs, leurs proches mais aussi des opérateurs en charge de la gestion du service électrique rural. Des instants figés mais qui en disent long sur le quotidien de ces familles, grandement amélioré grâce à l’arrivée de l’électricité. Ateliers de couture et de menuiserie, salons de coiffure, exploitations agricoles… Des métiers différents mais tous portés par la fée électricité.

À travers ces 30 tirages noir et blanc, Cyril Le Tourneur d’Ison et Serge Robson portent un regard à la fois sobre et intime sur l’univers de certains d’entre eux.

Géographe de formation, Cyril Le Tourneur d’Ison se consacre à la photographie et publie ses reportages dans la presse magazine depuis plus de 30 ans. Ses travaux couvrent une large diversité de sujets autour du monde et témoignent notamment des actions menées par différentes ONG et Fondations. 

À l’origine travailleur humanitaire, Serge Robson est photographe à Madagascar depuis de nombreuses années. À travers ses clichés, il tente d’élever la beauté de son pays, peuplé par des habitants généreux et enthousiastes, malgré son contexte d’extrême pauvreté.